Tout sur les cellules souches

Vous pouvez trouver ici toutes les informations concernant les différents types de cellules souches et leurs principales propriétés.

01

Que sont les cellules souches?

Les cellules sont la plus petite unité de matière du corps humain. Tout organe ou tissu humain est constitué de millions de cellules spécialisées, par exemple, les cellules du muscle cardiaque, les cellules nerveuses, les globules rouges ou les cellules de la peau.

Les cellules souches, également connues sous le nom de cellules précurseurs ou cellules mère, sont des cellules capables de créer les cellules spécialisées qui constituent les tissus et les organes de notre corps. Cette spécialisation se déroule tout au long de la vie.

celulas_estaminais_01

Les cellules souches possèdent des caractéristiques uniques:

  • Différenciation: capacité de se transformer en différents types de cellules spécialisées dans certaines fonctions.

  • Auto-renouvellement: : capacité de créer de nouvelles cellules souches.

  • Prolifération: capacité de se diviser indéfiniment.

Les caractéristiques des cellules souches permettent de réparer les tissus endommagés et de remplacer les cellules qui meurent, elles sont donc très importantes pour le traitement de différentes maladies.

Sources de cellules souches:

ilustracao_CelulasEstaminais

03

Cellules souches du cordon ombilical

Sang du cordon ombilical

Les cellules souches du sang du cordon ombilical sont semblables à celles présente dans la moelle osseuse. Les dénommées cellules souches hématopoïétiques sont responsables de la création des cellules du système sanguin et immunitaire, par exemple les globules rouges.

Plus de 80 maladies peuvent être soignées grâce au sang du cordon ombilical.
EN SAVOIR PLUS


Le sang du cordon ombilical a déjà été utilisé dans plus de 80 maladies. La plupart des transplantations ont été utilisées pour traiter les maladies du sang et du système immunitaire et le traitement des maladies métabolique.

En savoir plus [anglais]

CelulasEstaminais_03

Tissu du cordon ombilical

Le tissu du cordon ombilical contient un deuxième type de cellules souches (cellules souches mésenchymateuses) qui ont des propriétés différentes. Alors que les cellules du sang du cordon ombilical sont responsables du sang et du système immunitaire, les cellules souches du tissu du cordon ombilical peuvent se différencier dans le cartilage, les os et les muscles, entre autres tissus.

Les cellules souches mésenchymateuses sont actuellement utilisées dans le domaine de la médecine régénératrice, p.ex. dans le développement d’organes et de tissus à partir de cellules souches. Les premiers succès ont déjà été réalisés et sont très impressionnants.

En outre, les cellules souches de tissu du cordon ombilical sont considérées comme très utiles sur le plan thérapeutique car elles peuvent réduire la réponse immunitaire lorsqu’elles sont transplantées avec des cellules souches hématopoïétiques. Cela pourrait réduire les complications dans les transplantations allogéniques dans lesquelles le donneur et le receveur ne sont pas la même personne.

Les cellules souches du tissu du cordon ombilical ont déjà été utilisées avec succès pour le traitement de la maladie du greffon contre l’hôte (GVH).
EN SAVOIR PLUS

Deux patients atteints de GVH ont reçu des infusions de cellules souches mésenchymateuses, après quoi d’importantes améliorations des symptômes de la GVH ont été constatées. Il était donc possible d’établir que les cellules souches étaient efficaces dans le traitement de GVH dans ce deux cas.

En savoir plus [anglais]

tecido_do_cordao_umbilical

Utilisation conjointe de SCU et TCU dans des greffes hématopoïétiques allogéniques

Des études précliniques montrent une augmentation du succès de la greffe hématopoïétique près de six fois supérieure lorsque le tissu mésenchymateuses du cordon ombilical est co-transplantées avec du sang du cordon ombilical.*

Le succès d’une greffe hématopoïétique est basé sur la reconstitution du système immunologique du patient, mesuré notamment à travers la récupération du comptage des leucocytes (cellules CD45+) dans le sang périphérique après la greffe. La rapidité de la reconstitution immunologique, facteur déterminant pour la survie du p

atient, dépend de plusieurs facteurs, notamment du nombre de cellules transplantées, de la source des cellules souches utilisée et de l’apparition de la Maladie du Greffon contre l’Hôte (GVH).

L’incidence de GVH est réduite lorsque le Sang du Cordon Ombilical est utilisé. Toutefois, la reconstitution immunologique est plus lente que lorsque l’on utilise de la moelle osse use ou du sang périphérique. L’utilisation des cellules mésenchymateuses du tissu du cordon ombilical pourra accélérer le processus de reconstitution du système immunologique (voir graphique) du greffé, augmentant ainsi la probabilité de succès de la greffe réalisée.

celulas

(1) Umbilical Cord Mesenchymal Stem Cells : Adjuvants for Human Cell Transplantation. Friedman et al., Biology of Blood and Marrow transplantation 2007, 13: 1477-1486.

(2) Analysis of Immune Reconstitution in Children Undergoing Cord Blood Transplantation. Moretta et al., Experimental Hematology 2001, 29, 371-379.
Optimizing Engraftment Source and Dose of Stem Cells. Schmitz & Barrett. Seminars in Hematology 2002, Jan; 39(1):3-14.

*NOTE: les études précliniques sont effectués sur des animaux, les résultats obtenus peuvent ne pas être intégralement reproduits lorsque transposés à la pratique clinique sur des êtres humains.

05

Quel est le rôle des cellules souches dans le traitement des maladies?

Maladies Hémato-oncologiques

Une transplantation de sang du cordon ombilical est un traitement visant à remplacer la moelle osseuse malade ou déficitaire d’un individu malade par des cellules souches saines, dans le but de régénérer la moelle osseuse du patient.

La transplantation a lieu après que le patient ait subi des séances de chimio et/ou radiothérapie.
Le jour de la transplantation, le patient reçoit les cellules du sang du cordon ombilical administrées selon une procédure semblable à celle de la transfusion de sang ou médicamenteuse par voie intraveineuse.

Bien que l’on parle normalement de transplantation, il s’agit en fait d’une réinjection ou transfusion de cellules de sang du cordon ombilical. Ces cellules saines vont remplacer les cellules malades et sont responsables de la formation de nouvelles cellules saines chez le récepteur.

Dans des maladies actuellement en phase d’essai clinique

Dans la plupart des maladies qui se trouvent dans la phase d’étude, on ne comprend pas encore complètement comment les cellules souches contribuent à la guérison. Cependant, certains mécanismes ont déjà été décrits qui contribuent à l’amélioration, parmi lesquels:

  • la migration des cellules souches sur le site des blessures et la promotion de leur réparation;

  • l’effet régulateur de l’activité du système immunitaire;

  • l’augmentation de libération des facteurs qui combattent l’inflammation;

  • la libération d’autres facteurs favorisant la réparation.